• « Le chien est le seul être qui t’aime plus qu’il ne s’aime lui-même. » Fritz Von Unrub 
    —« Le chien est le seul être qui t’aime plus qu’il ne s’aime lui-même. » Fritz Von Unrub
  • « Peu importe que vous n’ayez ni argent ni bien, le seul fait de posséder un chien vous rend riche. »  Louis Sabin

    —« Peu importe que vous n’ayez ni argent ni bien, le seul fait de posséder un chien vous rend riche. » Louis Sabin
  • « Partout où il y a un malheureux, Dieu envoie un chien. » Alphonse de Lamartine

    —« Partout où il y a un malheureux, Dieu envoie un chien. » Alphonse de Lamartine
  • « Ne laissez pas votre chien en laisse si vous voulez qu’il vous soit attaché. »

    —« Ne laissez pas votre chien en laisse si vous voulez qu’il vous soit attaché. »
  • « Le chien possède incontestablement toutes les qualités de l’homme sensible et, je ne suis pas fâché de le dire, l’homme n’a point en général les belles qualités du chien.  » Elzéor Blaze

    —« Le chien possède incontestablement toutes les qualités de l’homme sensible et, je ne suis pas fâché de le dire, l’homme n’a point en général les belles qualités du chien. » Elzéor Blaze
  • « N'acceptez pas l'admiration de votre chien comme la preuve évidente que vous êtes merveilleux.»

    —« N’acceptez pas l’admiration de votre chien comme la preuve évidente que vous êtes merveilleux. »
  • « La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l'homme » Antoine Bernheim

    —« La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l’homme ». Antoine Bernheim
  • « Si seulement les hommes pouvaient s'aimer comme les chiens, le monde serait un paradis. » James Douglas 

    —« Si seulement les hommes pouvaient s’aimer comme les chiens, le monde serait un paradis. » James Douglas
  • « Le chien, c'est la vertu qui ne pouvant se faire homme, s'est faite bête. » Victor Hugo

    —« Le chien, c’est la vertu qui ne pouvant se faire homme, s’est faite bête. » Victor Hugo
  • « Il est parfois difficile de savoir qui, dans une famille, commande: le mari, la femme, la belle-mère, ou la cuisinière. Mais le chien de la maison, lui ne s’y trompe jamais. » Marcel Pagnol

    —« Il est parfois difficile de savoir qui, dans une famille, commande: le mari, la femme, la belle-mère, ou la cuisinière. Mais le chien de la maison, lui ne s’y trompe jamais. » Marcel Pagnol
  • « Ce qui est le plus plaisant avec un chien, c’est qu’on peut faire l’idiot avec lui et que non seulement il ne vous fera aucun reproche, mais il va faire l’idiot lui aussi. » Samuel Butler

    —« Ce qui est le plus plaisant avec un chien, c’est qu’on peut faire l’idiot avec lui et que non seulement il ne vous fera aucun reproche, mais il va faire l’idiot lui aussi. » Samuel Butler
  • « J’aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces… il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m’empêchera d’être heureux. » Jean Anouilh

    —« J’aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces… il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m’empêchera d’être heureux. » Jean Anouilh
  • « Je voudrais connaitre la musique dont la queue de mon chien bat la mesure. » Yvan Audouard
    —« Je voudrais connaitre la musique dont la queue de mon chien bat la mesure. » Yvan Audouard
  • « Un chien qui court de joie de vivre est le bonheur « personnifié. » Peter Gray
    —« Un chien qui court de joie de vivre est le bonheur « personnifié. » Peter Gray
  • « Peu de choses me réconfortent et m’égaient autant que la fidélité de mon chien. »  - Konrad Lorenz.
    —« Peu de choses me réconfortent et m’égaient autant que la fidélité de mon chien. » Konrad Lorenz.
  • « Qui m’aime aime mon chien. » Saint Bernard de Clairvaux
    —« Qui m’aime aime mon chien. » Saint Bernard de Clairvaux
  • « L’amitié des chiens est sans contexte plus vive et plus constante que celle des hommes. » Michel de Montaigne

    —« L’amitié des chiens est sans contexte plus vive et plus constante que celle des hommes. » Michel de Montaigne
  • « Plus je connais les hommes, plus j’admire les chiens » Erik Satie

    —« Plus je connais les hommes, plus j’admire les chiens » Erik Satie
  • « Ce qu'il y a de meilleur dans  l'homme, c'est le chien. » Toussaint Charlet

    —« Ce qu’il y a de meilleur dans l’homme, c’est le chien. » Toussaint Charlet
  • « Chien qui aboie ne mord pas. » 

    —« Chien qui aboie ne mord pas. »
  • « Il n'y a que deux espèces qui, sur cette terre, sont capables, quelquefois, de se donner entièrement à la camaraderie, avec les yeux : l'homme et le chien. » Jean-Michel Wyl

    —« Il n’y a que deux espèces qui, sur cette terre, sont capables, quelquefois, de se donner entièrement à la camaraderie, avec les yeux : l’homme et le chien. » Jean-Michel Wyl
  • « Plus on apprend à connaître l’homme, plus on apprend à estimer le chien. » Alphonse Toussenel
    —« Plus on apprend à connaître l’homme, plus on apprend à estimer le chien. » Alphonse Toussenel
  • « Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. »  Victor Hugo
    —« Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. » Victor Hugo
  • « Les chiens n’ont qu’un défaut : ils croient aux hommes » Elian J. Finbert 
    —« Les chiens n’ont qu’un défaut : ils croient aux hommes » Elian J. Finbert
  • « Plus je vois les hommes, plus j’admire les chiens. » Madame de Sévigné 

    —« Plus je vois les hommes, plus j’admire les chiens. » Madame de Sévigné
  • "Le chien n'a qu'un but dans la vie : offrir son coeur" J.R Ackerley

    —« Le chien n’a qu’un but dans la vie : offrir son coeur » J.R Ackerley
  • "Ce qu'il y a de meilleur dans  l'homme, c'est le chien" Toussaint Charlet

    —« Ce qu’il y a de meilleur dans l’homme, c’est le chien » Toussaint Charlet
  • "Les chiens ne nous abandonnent que pour mourir, mais ils nous laissent leurs merveilleux souvenirs pour éclairer le reste  de notre chemin" Anna et Laurent Racz-Caroff

    —« Les chiens ne nous abandonnent que pour mourir, mais ils nous laissent leurs merveilleux souvenirs pour éclairer le reste de notre chemin » Anna et Laurent Racz-Caroff
  • "Les chiens ne mentent jamais quand ils parlent d'amour" Jeffrey Moussaieff Masson

    —« Les chiens ne mentent jamais quand ils parlent d’amour » Jeffrey Moussaieff Masson

La pratique d’un comportementalisme

Le chien et le chat ont pris une place importante au sein de la famille humaine. Nous avons aujourd’hui tendance à considérer le chien et le chat comme des êtres à part entière de la famille. Bien souvent, nous accordons une grande importance à notre compagnon canin ou félin. Avec toute la bienveillance que nous avons, nous oublions, cependant, et trop souvent, leur nature profonde et leurs besoins. Plus que les oublier, nous les ignorons la plupart du temps. Le chien, autrefois animal de travail, avait la plupart de ses besoins naturellement comblés. Il n’était d’ailleurs jamais seul! Le chat, autrefois, animal de chasse, avait aussi la plupart de ses besoins naturellement comblés. Avec la transformation progressive de notre mode de vie, nous avons de plus en plus tendance à attribuer au chien et au chat des caractéristiques humaines en s’adressant et en se comportant avec eux comme s’ils étaient l’un de nos semblables humains. Ainsi, paradoxalement, plus leur place au sein de la famille humaine a grandi au fil du temps, plus nous nous sommes éloignés de la connaissance de ces êtres qui nous sont chers.

La philosophie de « Be the Dog », c’est essayer de mieux comprendre le chien ou le chat en se mettant à sa place grâce à la connaissance de la structure au sein de laquelle il vit mais également des codes qui régissent sa vie et des moyens de communication qu’il utilise. En transmettant son savoir sur le chien et le chat, le comportementaliste propose des solutions pour rétablir la relation homme-chien/chat afin que chaque être, le maître, le chien ou le chat, puisse s’épanouir et vivre en parfaite harmonie, dans le respect de chacun.

Des valeurs

“Be” c’est aussi la Bienveillance et l’Empathie

“Be the dog” n’est pas là pour vous juger, au contraire. Nous sommes là pour trouver ensemble des solutions adaptées à chacun et dans le respect de tous.

“Dog” c’est l’animal avant tout!

“Be the dog” travaille toujours pour le bien-être de l’animal. Les méthodes de contraintes physiques sont proscrites. Par la compréhension du fonctionnement du chien ou du chat, la parole et les récompenses, on arrive à de magnifiques résultats et, en plus, dans le respect le plus total de l’animal!

L’histoire d’une vie

“Be the dog” c’est aussi un clin d’œil à l’enfant que j’étais. C’est l’histoire d’une partie de ma vie. Étant petite, je passais des années de ma vie à jouer au chien et au chat. Je ne jouais pas, j’étais ! Et gare à celui qui osait me contredire…!

Un style de vie

Au-delà de la pratique du comportementalisme défendant certaines valeurs et de mon enfance, « Be the dog » c’est aussi un style de vie basé sur le respect des animaux et de la planète. C’est un état d’esprit, celui de « l’animaloha » : amour, affection, passion, compassion mais aussi réflexion et responsabilisation. Par leur nature et leur caractère entier, le chien et le chat incarnent et symbolisent cet esprit.